Je sais que beau­coup de gens décou­vrent ce blog alors qu’il recherchent des infor­ma­tions sur la chasteté mas­cu­line. Avant d’intégrer la chasteté dans leur rela­tion, les gens exam­i­nent naturelle­ment ses avan­tages et ses incon­vénients.

Cela m’a amené à réfléchir de manière judi­cieuse sur la chasteté et j’ai décidé de faire une analyse SWOT. Cette analyse est un out­il per­me­t­tant de déter­min­er les options offertes et a pré­cisé les objec­tifs du pro­jet. Il vise à pré­cis­er les objec­tifs du pro­jet et à iden­ti­fi­er les fac­teurs favor­ables et défa­vor­ables à sa réal­i­sa­tion. Les qua­tre paramètres exam­inés par la tech­nique sont :

Analyse SWOT
Strengths (Forces), Weak­ness­es (Faib­less­es), Oppor­tu­ni­ties (Oppor­tu­nités), Threats (Men­aces)

L’analyse SWOT étudie les fac­teurs internes (forces, faib­less­es) et externes (oppor­tu­nités, men­aces). J’ai décidé d’interpréter les fac­teurs internes comme étant les effets immé­di­ats et à court terme de la chasteté, tan­dis que les fac­teurs externes sont les réper­cus­sions plus impor­tantes et à plus long terme de la chasteté sur le cou­ple.

Générale­ment, une analyse SWOT est menée avec un groupe de per­son­nes qui réfléchissent ensem­ble. Je suis tout à fait dis­posée à recevoir des com­men­taires et des sug­ges­tions, je met­trais à jour la liste.
Pour moi, ce proces­sus de réflex­ion a été un exer­ci­ce amu­sant. J’espère qu’il sera utile aux autres !

Objectif stratégique : Déterminer s’il faut adopter la chasteté masculine

Forces

Les effets les plus immé­di­ats et ceux à court terme que les cou­ples rap­por­tent de la chasteté sont :

  • Une plus grande intim­ité
  • Meilleure com­mu­ni­ca­tion
  • Amélio­ra­tion des rap­ports sex­uels

Par­mi les autres avan­tages, citons :

  • Pour l’homme : se sen­tir excité et sex­uelle­ment excité, surtout s’il porte un dis­posi­tif de chasteté.
  • Pour la femme qui garde la clé (Key­hold­er) : un sen­ti­ment de respon­s­abil­ité et de con­trôle qui est agréable.
  • Il existe une com­mu­nauté crois­sante d’amateurs de chasteté sur Inter­net, ce qui per­met de se faire de nou­veaux amis.
  • Se ren­seign­er sur la chasteté mas­cu­line est une occa­sion d’élargir ses hori­zons et d’apprendre quelque chose de nou­veau.

Faiblesses

  • Le choix d’un dis­posi­tif de chasteté exige un investisse­ment en temps et en argent.
  • Pour l’homme, le port d’un dis­posi­tif de chasteté néces­site une péri­ode d’adaptation qui peut être déli­cate.
  • Les change­ments imposés : s’asseoir pour uriner, l’absence de mas­tur­ba­tion, peu­vent être dif­fi­ciles à accepter pour cer­tains hommes.
  • La key­hold­er peut percevoir la chasteté comme un “tra­vail”.
  • La courbe de pro­gres­sion exige un investisse­ment en temps et en efforts des deux parte­naires

Opportunités

  • Les cou­ples qui s’engagent dans la chasteté font état d’améliorations dans leur rela­tion qui sont si pro­fondes qu’ils ne veu­lent pas retourn­er en arrière. Ils veu­lent con­tin­uer à béné­fici­er des avan­tages d’une plus grande intim­ité, d’une meilleure com­mu­ni­ca­tion et d’une vie sex­uelle améliorée.
  • La chasteté per­met aux cou­ples d’explorer des besoins, des désirs et des fan­tasmes plus pro­fonds

Menaces

  • La chasteté n’est pas une panacée ; pour les cou­ples dont la rela­tion n’est pas fon­da­men­tale­ment saine à la base, la chasteté ne va pas y remédi­er.
  • La chasteté est un change­ment et pour beau­coup de gens, le change­ment en soi est menaçant.
  • La chasteté peut être perçue comme une activ­ité très per­verse, bizarre, ou comme hors lim­ites. Ceux qui ne sont pas sex­uelle­ment aven­tureux peu­vent ne pas s’intéresser à la pra­tique de la chasteté, ou plus large­ment, comme mode de vie.
  • Si la chasteté est un désir de longue date de l’initiateur (sou­vent l’homme), l’évoquer est un risque, surtout si l’autre parte­naire n’est pas intéressé et peut en fait être repoussé par l’idée.