Pour faire jouir une femme, il existe des tonnes et des tonnes d’astuces. Depuis les plus stu­pides sur la longueur de votre engin ; aux plus sub­tiles comme écrire une chan­son avec votre langue sur son cli­toris. Je vous dis un secret : Aucune de ces astuces n’est uni­verselle, aucune ne fonc­tion­nera dans tous les cas.

Un homme chaste peut faire jouir sa partenaire avec sa langue ou ses doigts.
Un homme chaste peut don­ner beau­coup de plaisir
à sa parte­naire avec sa langue

Parce que les femmes sont toutes dif­férentes, cer­taines res­teront totale­ment indif­férentes à la taille de votre zizi, d’autres l’aiment dur ou tout mou, cer­taines ne sup­por­t­ent pas le cun­nilin­gus … Quelle que soit l’astuce absolue, aucune de vos actions ne fonc­tion­nera tout le temps et avec toutes les femmes parce que toutes les femmes sont dif­férentes.

Le roman­tisme lui même n’est pas une règle absolue. Je suis sen­si­ble à un repas aux chan­delles, un bou­quet de fleurs … mais trop de ten­dresse m’ennuie. Pour d’autres femmes, leur homme n’est jamais assez col­lant, jamais assez ten­dre. Celle-ci l’aime très mas­culin, un peu autori­taire ; une autre le préfère un peu frag­ile, à la recherche d’une rela­tion plus mater­nelle.

La seule astuce uni­verselle est la con­nais­sance et l’écoute de l’autre. C’est à vous de com­pren­dre com­ment votre chère et ten­dre fonc­tionne. Ce à quoi elle est sen­si­ble, ce qui la fait réa­gir, ce qu’elle aime.

La chasteté masculine : ne pas jouir pour la faire jouir

Car la meilleure façon de mieux con­naitre votre épouse sur le plan sex­uel est de cen­tr­er la rela­tion sur elle. Quelle meilleure chose pou­vez-vous faire que de ne pas jouir pour cela ?

A lire : L’accès à l’ orgasme féminin freiné par une sex­u­al­ité trop « phal­lo­cen­tré »

Ne pas jouir au moment de faire l’amour vous per­met de ne pas axer l’acte lui même sur votre jouis­sance mais sur la sienne. Même là, si le déni d’orgasme mas­culin est le meilleur moyen pour vous forcer à décou­vrir votre moitié, il se peut qu’elle ne soit pas sen­si­ble au fan­tasme de la même façon que vous. Il se peut que cela lui appa­raisse sec­ondaire, qu’elle ne com­prenne pas bien en quoi ne pas jouir va vous per­me­t­tre d’améliorer votre quo­ti­di­en sex­uel. C’est encore à vous de vous maîtris­er, de ne pas jouir de vous même. Ceci, afin de lui mon­tr­er, par l’exemple, l’endroit où vous voulez aller.

Sur­prenant que la meilleure façon d’améliorer votre vie sex­uelle est juste­ment de ne pas jouir et d’offrir votre absti­nence à votre épouse.