L’excitation de pouvoir contrôler un homme

1
3959

Bien que la chasteté mas­cu­line soit réputée être un fan­tasme d’homme, de plus en plus de femmes sont très intéressées et excitées par l’idée et pro­jette d’introduire et d’adopter la chasteté au sein de leur rela­tion.

Une jeune femme excitée et qui se masturbe en lisant un guide pratique sur la chasteté masculine contrôlée au sein du couple
Le Guide Ultime de la Chasteté Mas­cu­line au sein du cou­ple, le livre que toutes les femmes devraient lire.

C’est curieux, plus j’avance dans ce livre qui par­le des ver­tus de la chasteté mas­cu­line, plus j’ai envie de met­tre tout ça en pra­tique.

Bien sûr, s’il n’était pas à l’initiative de la chasteté mas­cu­line au sein de votre cou­ple, alors il peut avoir besoin d’être un peu con­va­in­cu. Cette tâche vous revient. Porter une cage de chasteté n’est certes pas un acte anodin. Et l’on peut penser qu’il est très dif­fi­cile, voire impos­si­ble de con­va­in­cre son homme. Surtout, s’il n’a jamais enten­du par­ler de l’ustensile de s’engager dans cette voie. Vous serez bien sûr un peu inquiète — et s’il n’aimait pas du tout l’idée et se braquait ? –, mais ne vous lais­sez pas envahir par le stress.

Vous pou­vez lui pro­posez d’explorer le sujet de la « taquiner­ie et du refus d’orgasmes » sur inter­net, regardez ensem­ble des vidéos. Voyez ce qu’il en pense. Bien sûr, vous pou­vez tou­jours utilis­er vos rus­es féminines pour le con­va­in­cre de faire un essai. Vous pou­vez aus­si lui présen­tez l’affaire comme un jou­et sen­suel et sex­uel, la plu­part des hommes sont curieux et joueurs. D’ailleurs, ils recu­lent rarement devant une fan­taisie éro­tique, surtout si elle émane de leur parte­naire. Beau­coup d’hommes se plaig­nent du peu d’initiative ou d’imagination éro­tique de leur com­pagne. Alors soyez bien per­suadée que votre ini­tia­tive lui fera porter un regard chargé d’un intérêt accru.

Initiez votre partenaire

Pour ini­ti­er votre parte­naire, vous pou­vez choisir une occa­sion spé­ciale et vous inspirez de ce scé­nario ; la Saint-Valentin, votre anniver­saire de ren­con­tre, le jour de votre/son anniver­saire. Une date sym­bol­ique forte vous per­met en effet de faire pass­er votre propo­si­tion en douceur, et d’inciter mon­sieur à pren­dre votre désir davan­tage en con­sid­éra­tion qu’un jour ordi­naire. Pour argu­menter, dites que vous avez enten­du par­ler de cet acces­soire sur un forum féminin où des femmes s’échangent des idées de cadeaux pour adultes, (ou que vous avez lu un test à ce sujet). N’en rajoutez pas trop cepen­dant. Ne cherchez pas à vous jus­ti­fi­er puisque le pré­texte est qu’il s’agit avant tout d’un jeu.

Bien que le priv­ilège de la chasteté est d’être effi­cace avec le temps, ne soyez pas non plus trop pré­cise quant à vos inten­tions. Surtout si vous envis­agez de la lui faire porter sur une péri­ode bien plus longue que le temps d’un jeu. Cela ris­querait de l’effrayer, et il serait ten­té de reculer avant même d’avoir essayé. Insis­tez plutôt sur l’idée de com­plic­ité éro­tique que l’utilisation de cet acces­soire peut ren­forcer dans votre cou­ple afin de boost­er votre libido un peu trop en som­meil à votre goût.

Une exploration par étapes

La décou­verte des plaisirs de la chasteté doit se faire pro­gres­sive­ment. Après avoir renou­velé plusieurs fois le scé­nario de la cage pour le temps d’une soirée, ne lui accordez pas son orgasme à la fin.

Com­ment ? Exacte­ment comme les fois précé­dentes, en le retar­dant pen­dant toute la durée de l’acte. Puis à la fin, refusez de le déver­rouiller. Expliquez-lui que vous lui accorderez sa jouis­sance pour le lende­main matin. Il va sans doute exprimer sa décep­tion, implor­er pour obtenir son orgasme. Aidez-le à pass­er ce cap dif­fi­cile, deman­dez-lui de tenir par amour pour vous, dites-lui que vous voulez partager ce moment avec lui, que c’est impor­tant pour vous aus­si. Mais surtout il vous faut tenir et lui refuser son orgasme quoiqu’il dise. À ce moment, vous allez réalis­er que le déni d’orgasme et la chasteté mas­cu­line ne sont pas des choses si faciles à met­tre en place. Mais le lende­main, il vous remerciera d’avoir tenu, de lui avoir fait con­naitre cette sen­sa­tion.

Les fois suiv­antes amenez-le à porter la cage plus longtemps, utilisez le même scé­nario que précédem­ment. Au lieu de lui accorder son orgasme le lende­main matin faites le patien­ter jusqu’au  soir et pourquoi pas jusqu’au surlen­de­main. Ensuite, faites-lui porter la cage pen­dant un week-end com­plet du ven­dre­di soir au lun­di matin. Après quelques week-ends, refusez-lui d’ouvrir le cade­nas. Allongez au fur à mesure la durée du port jusqu’à une semaine.

La chasteté masculine peut-être plus qu’un simple jeu

Une fois la péri­ode d’adaptation à la cage de chasteté accom­plie et que vous avez dépassés le stade du jeu, vous devez trou­ver la péri­ode qui vous con­vient. Par exem­ple, vous pou­vez par­tir sur un cycle de 5 semaines avec une durée vari­able du port de la cage de 10 à 28 jours puis le reste sans la cage. Vous pou­vez aus­si déter­min­er l’intervalle de temps par le hasard ou par des jeux. Ou bien, déter­min­er un nom­bre max­i­mal d’orgasmes par mois, trimestre ou année.

Ou bien vous pou­vez préfér­er opter pour le port per­ma­nent de la cage de chasteté ; ce qui évite de devoir gér­er les péri­odes sans et avec la cage. De plus, cela empêche que l’homme s’habitue à ses péri­odes de « lib­erté » ; dans ce cas, le dis­posi­tif est retiré unique­ment pour des ques­tions d’hygiène ou de jeu sex­uel.

Sachez que, si vous souhaitez, vous pou­vez faire per­dur­er la chasteté de votre homme sur de très longue péri­odes. En effet, il n’existe aucune con­tre-indi­ca­tion à cette pra­tique. L’homme, por­teur d’une cage de chasteté étroite, de la taille du pénis au repos, pour­ra être gardé chaste aus­si longtemps que les deux pro­tag­o­nistes con­sen­tants le souhait­ent.

Et le moin­dre para­doxe c’est que la chasteté est à la fois plus con­fort­able et encore davan­tage frus­trante avec une cage très étroite qui inter­di­ra toute érec­tion nor­male !

Morgane
C’est mon petit-ami qui m’a fait découvrir la chasteté masculine lors de ma première année d’université, depuis j’en suis tombée amoureuse <3

Le jeu de la chasteté, et les choses qu’il me permet de faire aux garçons *ahem*, je veux dire avec les hommes est si érotiquement excitant pour moi. La chasteté masculine sous contrôle féminin, j’y pense, j’en rêve et je le fais tout le temps, c’est une véritable obsession :D