En soit, sachant que c’est à nous, mes­dames, de décider. La durée pen­dant laque­lle il devra atten­dre son prochain orgasme est celle que nous aurons définie comme idéale. Un point c’est tout. Seule­ment voilà, il y a plein d’éléments qui font que décider n’est pas for­cé­ment si facile. D’abord, il sem­ble souf­frir de l’attente, il peut dormir moins bien, par­fois être irri­ta­ble… il y a plein de raisons qui nous poussent à ne pas choisir un délai trop long. D’un autre côté, c’est lui qui a mis tout ça sur le tapis (et même si ce n’est pas le cas, le chasteté est un jeu con­sen­suel dont il accep­té les règles), c’est lui qui veut vous voir lui dire « Non ! ». Si vous le lais­sez venir trop sou­vent,  vous ne lui don­nez pas ce qu’il demande non plus.

Convenir ensemble de la durée de la chasteté

Avant tout, vous devez en par­ler. Quelle est la durée qui lui sem­ble raisonnable ? Com­bi­en de temps pense-t-il tenir entre deux orgasmes ? … Mais atten­tion, c’est un fan­tasme pour lui, ce n’est pas quelque chose de rationnel. Il peut vous dire qu’il veut rester chaste pour tou­jours ou même vous don­ner tout de suite des durées qui ne seraient pas raisonnables pour com­mencer. Pour rationnalis­er un peu les choses, il faut mieux en par­ler dans des moments par­ti­c­uliers ou le rationnel peut repren­dre un peu le dessus dans son esprit. Juste après l’amour par exem­ple. Il a eu un orgasme, sa ten­sion sex­uelle est au plus bas. Il n’y a sans doute pas un moment où il sera plus rationnel pour par­ler de chasteté mas­cu­line.

Augmenter progressivement la durée de la chasteté

Une autre approche que l’on pour­ra utilis­er con­siste à par­tir pro­gres­sive­ment du rythme actuel et d’augmenter la durée de 50% entre deux orgasmes. Si vous faites l’amour une fois tous les trois jours en temps nor­mal, lais­sez le atten­dre qua­tre à cinq jours. Puis lorsque ce rythme est bien main­tenu, passez à une semaine, puis une semaine et demi et ain­si de suite. Avec l’expérience, vous pour­rez alors définir une péri­ode idéale entre deux orgasmes. Glob­ale­ment, il s’agit pour vous de fix­er quel pour­cent­age de temps vous voulez que votre homme soit dans un état d’excitation. Après un orgasme, l’excitation sex­uelle de l’homme retombe pour un temps. Selon l’age et l’individu, ce temps peut aller de quelques heures à quelques jours. Alexan­dre met env­i­ron cinq jours, c’est une durée raisonnable pour un homme dans la trentaine. Main­tenant, si je souhaite qu’il soit excité 75% du temps, c’est à dire les 3/4, je mul­ti­plie les 5 jours par 4 et j’obtiens un orgasme tous les 20 jours. Si je voulais qu’il soit excité 50% du temps, soit 1/2, alors je lui accorderais un orgasme tous les 10 jours. Pour 90% du temps, soit 9/10, ça ferait 5 fois 10 = 50 jours … Dans tous les cas, il y a deux points qu’il ne faut jamais oublier : 
  • C’est vous qui décidez et non pas lui.
  • Même si il pré­tend le con­traire sur le moment, il veut que vous lui refusiez ses orgasmes.