DarkNet : La chasteté masculine à la télévision

1
1959

DarkNet est une série de documentaire, diffusé depuis fin janvier 2016 par Showtime qui explore les confins d’internet. La technologie ouvre de nouvelles possibilités de relations physiques, sexuelles et romantiques avec une rapidité étonnante.

Dans ce premier épisode « crush », partez à la rencontre de Christie et Drew. Un jeune couple d’une vingtaine d’années qui vivent une relation basée sur le BSDM. Ils entretiennent une relation à distance grâce aux nouvelles technologies et internet.

On peut apercevoir la cage de chasteté, nous verrons Kristie demandé une photo pour s’assurer qu’il porte sa cage de chasteté, enfin nous verrons Drew verrouillé son pénis dans le dispositif.

Lien vers le site de showtime .

1 COMMENTAIRE

  1. Elle n’est pas diffusée en France et je trouve cela regrettable. Série documentaire qui explore les frontières du web et les personnes qui les fréquentent, Dark Net jette un œil à la fois révélateur et d’avertissement sur ce que l’on peut trouver dans les profondeurs du web. Cette série, que je vous recommande chaudement, est provocante et suscite la réflexion sur ce qu’est internet aujourd’hui et sur ce qu’il pourrait devenir demain.
    Pour en revenir à l’épisode « Crush » dans lequel nous découvrons, notamment, Kristie et Drew, un jeune couple qui vit une relation à distance basée sur le BDSM, les nouvelles technologies sont un moyen pour eux de s’affranchir de cette séparation géographique.

    Bien que le sujet de la chasteté masculine soit abordé, un peu trop rapidement AMHA, ce qui est intéressant dans cet épisode est l’utilisation d’internet et des téléphones portables. La Keyholder peut, par exemple, demander une photo à son compagnon, qui sera horodatée et géolocalisée, prouvant qu’il porte bien sa cage de chasteté. Voir également le récit de Noémie.

    Pour une Keyholder quoi de plus normal que de pouvoir s’assurer, et ce à n’importe quel moment, que son encagé porte bien sa cage de chasteté ? Un autre aspect bénéfique de la spontanéité des échanges par internet ou smartphone est lorsque je discute avec une femme qui n’est pas initiée à la chasteté masculine, il suffit que j’envoie un SMS à mon compagnon pour recevoir quelques instants la photo de son pénis en cage. Immanquablement, une fois qu’elle a vu la photo mes propos prennent une autre dimension.