Le con­trôle des orgasmes mas­culins et la chasteté au sein du cou­ple sont un jeu d’esprit. Cepen­dant, comme de nom­breux cou­ples vous fer­ez peut-être le choix de recourir à l’utilisation d’un dis­posi­tif de chasteté. C’est un excel­lent moyen  d’intensifier le jeu. Dans ce cas, la ques­tion suiv­ante se pose : com­ment gér­er la clé de sa cage de chasteté ?

Être une Key­hold­er implique que c’est vous et unique­ment  vous qui décider quand votre parte­naire pour­ra obtenir une libéra­tion. En d’autres ter­mes, vous serez respon­s­able des clés de son dis­posi­tif de chasteté.

Une jeune femme qui porte avec fierté la clé de la cage de chasteté de son petit-ami autour du cou
Le rôle de la Key­hold­er est pri­mor­dial. Elle doit savoir gér­er la clé, et donc les libéra­tions à bon escient au risque de per­dre les déli­cieuses saveurs de la chasteté mas­cu­line.

Il y aura prob­a­ble­ment plusieurs clés fournies avec le dis­posi­tif de chasteté. La pre­mière sera la vôtre, elle devra rester, quelles que soient les cir­con­stances, sous votre entier con­trôle. Pour cela, vous pou­vez la cacher dans un endroit sûr où il ne la trou­vera pas.

Vous pou­vez aus­si, comme cer­taines femmes aiment faire, la porter en pen­den­tif avec un décol­leté plus ou moins plongeant.

Per­son­nelle­ment, au lieu de cacher la clef, je préfère la garder sur moi, du moins dans l’intimité de notre cou­ple. Étant don­né que la clé est un objet de con­voitise, elle par­ticipe active­ment aux séances de Tease & Denial. Notam­ment, lorsque je la mets en scène et que je laisse plan­er le doute sur son éventuelle util­i­sa­tion.

A lire aus­si :
Ne nég­ligez pas le pou­voir éro­tique de vos seins.

Une autre rai­son pour moi de porter la clef en pen­den­tif est qu’elle joue un rôle majeur dans les taquiner­ies « pas­sives ». Ain­si, il n’est pas rare que la cein­ture de mon peignoir se dénoue, dévoilant « acci­den­telle­ment » la clé de cage de chasteté qui se bal­ance entre mes seins. La vision de ce petit spec­ta­cle est un stim­u­lus red­outable chez mon homme.

La clé de sécurité

L’autre clé que nous qual­i­fierons de « sécu­rité » devra rester acces­si­ble à votre parte­naire en cas d’extrême urgence. À cet égard, vous devriez con­venir des instruc­tions strictes con­cer­nant l’utilisation qu’il pour­rait en avoir.

D’ailleurs, je vous recom­mande de prévoir un sys­tème qui vous indi­quera de son util­i­sa­tion éventuelle. Par exem­ple, vous pou­vez met­tre la clé dans une enveloppe sur laque­lle vous apposez votre sig­na­ture, comme un scel­lé. Si l’enveloppe est altérée, vous serez en mesure de le savoir.

Si vous avez des ver­rous en plas­tique numérotés (sou­vent four­nis avec votre appareil de chasteté ou disponible séparé­ment), vous pou­vez en utilis­er un pour attach­er la clé. Par exem­ple, la clé peut être fixée à un tuyau d’eau der­rière la colonne du lavabo ou tout autre endroit qui néces­site de bris­er le ver­rou pour pou­voir l’u­tilis­er.

Aus­si, vous pou­vez utilis­er directe­ment ces ver­rous en plas­tique pour sceller sa cage de chasteté, si la con­cep­tion le per­met. Dans le cas con­traire, vous pou­vez utilis­er un porte-clé sécurisé qui enfer­mera la clé. Vous pou­vez trou­ver cet acces­soire dans le com­merce ou en fab­ri­quer un assez facile­ment.

L’avantage de ce sys­tème de ges­tion des clés est que peu importe où il est, il sait qu’en cas de besoin, il peut avoir facile­ment accès à la clé de « sécu­rité ». Pra­tique, surtout si votre com­pagnon se déplace fréquem­ment.

Morgane
C’est mon petit-ami qui m’a fait découvrir la chasteté masculine lors de ma première année d’université, depuis j’en suis tombée amoureuse <3

Le jeu de la chasteté, et les choses qu’il me permet de faire aux garçons *ahem*, je veux dire avec les hommes est si érotiquement excitant pour moi. La chasteté masculine sous contrôle féminin, j’y pense, j’en rêve et je le fais tout le temps, c’est une véritable obsession :D