Cela fait maintenant plus de deux ans que nous avons reçu cette cage, et je pense qu’il s’agit d’une invention géniale. Je me suis très rapidement rendu compte de ses avantages, et c’est moi qui ai insisté pour qu’il la porte toute la semaine. Je ne regrette qu’une chose, c’est de ne pas l’avoir utilisée plus tôt.

C’est fou ce qu’il a pu changer (en mieux !!!). Il est tellement plus doux, plus galant et plus attentionné depuis qu’il porte cette cage ! Je conseille vivement à toutes les femmes qui me liront d’imposer le port d’une cage de chasteté à leur compagnon. Pour les mecs qui me liront, et particulièrement les machos, je leur conseille d’imprimer ce texte et de l’offrir à leur compagne. À mon avis, 90 {126080a975272a1dfa053137ca9f77ee85ab6e74bfbc1b1035b5167ed699f0c4} des hommes sont aptes à supporter cette cage pendant des périodes allant d’une à cinq ou six semaines.

Le but de la cage est de contraindre l’homme à une période de chasteté plus ou moins longue. La chasteté crée indéniablement un sentiment de frustration très fort. Cette frustration rend le mec beaucoup plus attentif à sa femme. Plus la frustration se prolonge, plus le désir grandit. L’effet de manque qui exacerbe le désir apparaît au bout d’une semaine. C’est le moment idéal pour expliquer à son homme ce qu’il doit faire ou ne pas faire pour devenir un mari parfait. Ce moyen de contrôle est puissant, et tous ceux qui connaissent Lucas depuis longtemps ont remarqué que son comportement s’était nettement amélioré au cours des deux dernières années.

Avant la cage, il acceptait une fois ou deux par mois de consacrer 5 minutes aux travaux ménagers. Depuis qu’il est soumis à des périodes de chasteté, il y participe très largement, en moyenne 75 à 80 {126080a975272a1dfa053137ca9f77ee85ab6e74bfbc1b1035b5167ed699f0c4} pour lui et 20 à 25 {126080a975272a1dfa053137ca9f77ee85ab6e74bfbc1b1035b5167ed699f0c4} pour moi ! C’est tout simplement génial.

Grâce à la cage, j’ai pu lui supprimer l’alcool. Un jour qu’il était encagé, je lui ai annoncé que pour être libéré il devait rester 10 jours sans boire d’alcool. J’ai ensuite renouvelé la méthode chaque fois qu’il était en cage. Il a ainsi perdu progressivement l’habitude de boire et maintenant il ne boit que de l’eau.

Deux ou trois fois, il a exprimé l’envie d’aller jouer au tiercé. À chaque fois, je lui ai répondu :

— D’accord, mais je t’accompagne et si je te vois boire une goutte d’alcool, tu reçois une fessée au martinet suivie de 3 semaines de cage.

À chaque fois, il a préféré renoncer…

Nous avons adopté un cycle de cinq semaines. Lucas porte la cage en général deux semaines, puis trois semaines sans cage. Donc deux semaines consécutives de chasteté, sans éjaculation. Mais en fonction de son comportement, je peux réduire ou augmenter la durée de la période de chasteté : minimum dix jours de cage et maximum quatre semaines.

La seule fois où il a « bénéficié » de quatre semaines de cage, c’est lorsqu’il a ouvert l’enveloppe contenant la clé de secours et qu’il l’a mise dans une autre enveloppe en imitant maladroitement ma signature.

Le jour où je m’en suis aperçu, je n’ai rien dit, mais j’ai acheté un martinet. Le vendredi soir, après la douche, je l’ai fait mettre à genoux et je lui ai attaché les poignets au pied du buffet. Ensuite, j’ai commencé de le fesser au martinet, pour lui faire avouer qu’il avait pris la clé et ouvert sa cage. Ensuite, je lui ai caressé les fesses, puis j’ai continué de les fesser au martinet jusqu’à ce qu’elles atteignent une belle teinte rouge unie. Après quoi je l’ai encore laissé à genoux jusqu’à ce que ses fesses retrouvent leur teinte naturelle. Lucas se tortillait et voulait que je le détache, mais je suis partie dans une autre pièce en le laissant seul. Et ensuite, mise en cage pour quatre semaines.

Deux jours après la fessée, je lui ai demandé de m’écrire une lettre en répondant aux questions suivantes :

— Quel effet cela fait-il de recevoir une fessée à 34 ans ?
— Décris-moi en détail tes sensations.
— La punition était-elle méritée ?
— Était-elle suffisante ?
— En cas de récidive, quelles sont les punitions alternatives que je peux utiliser ?

La méthode éducative que j’utilise donne d’excellents résultats. Même ta maman m’a félicitée en me précisant que depuis deux ans ton comportement s’était nettement amélioré.

— Souhaites-tu que je continue d’employer cette méthode ?
— Connais-tu une méthode différente qui permettrait d’obtenir de meilleurs résultats ?

Tu dois me remettre cette lettre pour samedi prochain.

Le samedi suivant, je l’ai fait mettre à genoux à côté de moi en lui demandant de me lire sa lettre. Je l’ai longuement interrogé sur les différents passages de cette lettre, puis je lui ai demandé de la refaire, en la complétant avec les différents points que nous avions évoqués.

Depuis il n’a plus cherché à retirer sa cage sans ma permission.

•••

J’en profite pour signaler à ceux qui me liront qu’il s’agit d’un jeu librement consenti. Il peut casser la cage à tout moment avec une bonne paire de tenailles. Il aurait pu aussi ne pas remettre la clé dans l’enveloppe et jeter la cage à la poubelle, mais ce que je lui reproche est d’avoir imité ma signature.

J’ai acheté un nouveau cadenas, et pour éviter qu’il soit tenté de dérober la clé j’ai recopié sur une enveloppe la recette de la tarte au citron (son dessert préféré). La première fois, j’avais juste mis ma signature au dos de l’enveloppe, mais cette fois le texte est suffisamment long pour qu’il ne puisse pas le recopier en imitant mon écriture. Puis j’ai plié la clé de secours dans une feuille de papier journal sur laquelle figurait la date. J’ai entouré le papier journal avec un ruban adhésif, et j’ai mis le tout dans l’enveloppe. Ensuite, j’ai entouré cette enveloppe par plusieurs tours de rubans adhésifs.

Le fait qu’il ne puisse pas bander ne doit pas l’empêcher de me caresser, au contraire. Il peut utiliser ses mains et sa langue. J’adore le cunnilingus ! Il a aussi appris à me caresser sur tout le corps, beaucoup plus longtemps, avant de me pénétrer.