Parmi les pratiques sexuelles en vogue il existe cette fameuse technique l’orgasme ruiné ou « ruined orgasm ». Lorsque la masturbation d’un homme devient tout un art : entre plaisirs et contrôle.

l'orgasme ruiné

Le problème avec l’orgasme masculin, c’est qu’il demande souvent un petit temps pour « recharger ses batteries ». Le principe de l’orgasme ruiné essaie, justement, de s’affranchir de cette période où l’homme a besoin de repos avant de repartir dans l’action. Une opération qui demande un certain doigté et une bonne communication entre les deux partenaires, car il faudra arrêter de caresser son pénis juste avant qu’arrive l’orgasme.

Un jeu amusant qui prolongera le désir de monsieur, mais qui peut rapidement devenir une vraie torture s’il veut réellement jouir, car l’idée c’est de ne pas venir. Enfin, pas complètement. Lorsque c’est bien fait, du sperme « s’échappe » du pénis par petites quantités, mais sans arriver au bout de son éjaculation.

44 vues
Un orgasme délicieusement ruiné

Il y a un vrai d’échange de pouvoir entre la masturbatrice et le masturbé. Prendre le contrôle de l’orgasme de son partenaire est un vrai plaisir pour celle qui aime tout diriger. Le ruined orgasm, c’est un peu l’orgasme multiple chez l’homme, mais qui peut entraîner une certaine frustration. Et c’est justement cette frustration qui peut être utilisée pour dominer son camarade de jeu qui devra être assez obéissant pour que cela fonctionne. Les plus joueurs se doteront d’une cage de chasteté masculine et le partenaire sera attaché pour recevoir sa branlette, le privant ainsi de toute liberté d’action.

L’orgasme ruiné en solo

En solo, il est tout à fait possible de profiter de l’expérience de l’orgasme ruiné. Cependant, il faudra user d’un certain self-control pour ne pas ce laisser emporter par l’orgasme. C’est un bon entrainement d’endurance qui peut demander un peu de pratique, mais en vaut la peine. Les plus téméraires n’hésiteront pas à s’imposer des longues périodes d’encagement avant de goûter aux délicieuses sensations qu’offre cette pratique.

L’orgasme ruiné en vidéo

Stenrich, ce couple qu’on ne présente plus s’adonne régulièrement à cette pratique ajoutant au jeu, quelques jours d’abstinence sexuelle. De quoi intensifier le plaisir de madame et de monsieur, qui semblent énormément appréciés. N’hésitez pas à jeter un œil curieux sur leur chaîne où ils pratiquent également le pegging et la chasteté masculine.

SHARE
Previous articleLe moment de lui refuser son orgasme
Next articleGérer la clé de sa cage de chasteté
J’ai rencontré mon concubin en 2008 à l’âge de 24 ans. Rapidement, il a introduit les jeux de chasteté masculine dans notre couple. Pour notre troisième anniversaire de rencontre, je lui ai offert une cage de chasteté sur mesure. Depuis il la porte en permanence. Le privilège de la chasteté est d’être efficace avec le temps !