Le sexe sans pénétration est un rapport qui exclut la pénétration vaginale, anale ou orale. Il comprend diverses activités sexuelles comme les caresses, la masturbation mutuelle, les baisers ou les câlins. La pratique de l’ outercourse n’exclut pas totalement les pénétrations, par exemple les doigts ou les sex-toys.

outercourse : frotti frotta contre son pénis
Un couple pratiquant l’outercourse : une méthode qui permet de conserver une intimité physique sans pénétration

Pour certains, l’ « outercourse » n’est qu’une forme de préliminaire lors d’un rapport « classique ». À contrario, pour les couples adeptes du « sécurisexe » ou ceux refusant la pénétration, l’ outercourse est une véritable alternative.

Cela consiste pour l’homme à prendre du plaisir en frictionnant son sexe contre une partie du corps de sa partenaire. Évidemment, on pense aux fesses, à la vulve ou aux seins. Mais certains préféreront les aisselles (axilisme), les pieds, entre les cuisses, le creux du coude, sous le menton …

L’ outercourse est une méthode qui permet aux deux partenaires de partager l’intimité physique et sexuelle. Elle peut également être une source de plaisir mutuelle : en effet, dans le cas où la verge caresse la vulve, madame peut même parvenir à l’orgasme grâce à la stimulation de son clitoris.

L’ outercourse, une masturbation mutuelle

Outercourse est une masturbation mutuelle pratiqué dans le safesexL’une des position les plus courantes pour réaliser un outercourse est l’Andromaque. La femme monte sur son partenaire qui est allongé sur le dos. Cette position lui donne l’entier contrôle des mouvements – et de son pénis. Ainsi, elle pourra se masturber (et le masturber) contre le pénis de son partenaire qui se retrouve coincé entre eux. La femme peut, si elle le souhaite stimuler le pénis avec sa main ou simplement le maintenir contre elle.

L’ outercourse et la chasteté masculine

Pour les couples pratiquant la chasteté masculine, l’ outercourse se prête facilement et efficacement aux séances de Tease & Denial. En effet, la stimulation de son pénis n’implique pas nécessairement un orgasme pour le partenaire. De plus, cette séance sera amplifiée par le rappel implicite qu’il n’est pas ou plus autorisé à vous pénétrer.

Selon la position choisie et avec un peu de pratique, il sera aisé pour la partenaire de déterminer le moment où elle doit interrompre les stimulations ou l’instant opportun pour lui offrir un magnifique orgasme ruiné .

155 vues

Avatar
J’ai rencontré mon concubin en 2008 à l’âge de 24 ans. Rapidement, il a introduit les jeux de chasteté masculine dans notre couple. Pour notre troisième anniversaire de rencontre, je lui ai offert une cage de chasteté sur mesure. Depuis il la porte en permanence. Le privilège de la chasteté est d’être efficace avec le temps !