En dehors de toute stim­u­la­tion sex­uelle active, l’éjaculation peut se pro­duire pen­dant le som­meil ; on appelle ce phénomène « émis­sion noc­turne », « pol­lu­tion noc­turne » ou « rêves mouil­lés ». Ces éjac­u­la­tions peu­vent se pro­duire à par­tir de l’adolescence et, moins fréquem­ment, au cours de l’âge adulte ; elles sont con­sid­érées comme nor­males. L’éjaculation noc­turne cor­re­spond sou­vent à un rêve éro­tique. Cela arrivera à la plu­part des hommes dans la chasteté aux alen­tours de la troisième ou qua­trième semaine s’ils ne sont pas « drainés ». Cela se pro­duira habituelle­ment durant la nuit en ayant un « rêve mouillé ». 
Les méth­odes recom­mandées pour « drain­er » un homme chaste sans lui autoris­er le plaisir de l’orgasme com­plet et de l’éjaculation sont : 
  • l’orgasme ruiné. Exem­ples et plus d’infos ici.
  • la traite de la prostate. Exem­ples et plus d’info ici
1,134 vues

1 COMMENTAIRE