Le piercing Prince Albert (PA) est probablement le plus populaire des piercings génitaux masculins. Il cicatrise rapidement avec relativement peu de complications. Le piercing est réalisé sur une assez courte distance et est donc plus impressionnant que douloureux pour une grande majorité des candidats.

L’histoire dit que ce piercing tirerait son nom du mari de la reine Victoria, appelé Albert de Saxe-Cobourg-Gotha de son nom complet. En effet, au XIXe siècle la mode était au pantalon moulant et il paraitrait que ce cher Albert en portait un pour pouvoir aplatir son pénis par étirement vers l’intérieur des cuisses et ainsi le cacher pour qu’on ne le voie pas sous le pantalon. Pour cela, il utilisait une ficelle, qui était d’un côté attaché à son piercing et de l’autre côté à l’intérieur du pantalon, derrière l’une des cuisses ; information non vérifiée.

Prince Albert : emplacement & acte

Homme non circoncis portant un piercing Prince Albert
Piercing Prince Albert de 3 Gauges (5,8 mm)

Le piercing est réalisé en perçant le gland à sa base avec une aiguille que l’on fait ressortir par l’urètre. Il peut être fait à gauche ou à droite du frein. Afin de guider l’aiguille, le perceur peut utiliser un tube receveur ; cependant certains préfèrent procéder à main levée.

Une fois percé, on y insère un anneau dans le trou formé à la base du gland. Afin d’éviter le phénomène de cisaillement on y place un anneau épais, au minimum 10 Gauge, soit 2,59 mm d’épaisseur. Cependant certains perceurs posent des anneaux de 8 Gauges (3,2 mm) ou de 6 Gauges (4 mm). Évidemment, l’aiguille et donc le trou réalisé seront adaptés à l’épaisseur de l’anneau.

Le piercing Prince Albert cicatrise rapidement avec relativement peu de complications. Il faut compter entre 6 à 12 semaines pour une cicatrisation complète.

Variante : le Prince Albert inversé

Piercing Reverse PA (Prince Albert inversé) avec anneau BCR sur un homme circoncis
Piercing Prince Albert inversé (reverse PA) sur un homme circoncis

Cette variante est très récente (année 70 – 80), elle n’a pas d’origine particulière connue et reste beaucoup plus rare. L’acte, les bijoux portés, les soins sont similaires au Prince Albert ; cependant la durée de cicatrisation est plus longue, car une plus grande longueur de chair est percée. Quant à la cicatrisation complète, il faut compter entre 3 à 9 mois.

Emplacement & acte

Si, comme pour le Prince Albert « classique » il commence au méat, il ressort cette fois sur le dessus du gland. Du fait de son emplacement particulier, il est préférable de procéder à l’acte de piercing à main levée.

Bijoux pour Prince Albert & PA inversé

Piercing Prince Albert PA Fer à Cheval Circoncis
Après cicatrisation du Prince Albert, l’épaisseur minimum à placer est de 3.2mm afin d’éviter les déchirements et il n’est pas rare, après élargissements successifs, de placer des bijoux de 6mm, 8mm ou plus. On peut placer un anneau (BCR), un barbell court ou comme ici un fer à cheval.

Durant la cicatrisation, le bijou privilégié pour le Prince Albert est un anneau, car il permet de faciliter les soins.

Environ un mois après la pose il est envisageable de passer à une taille de piercing supérieur. Ensuite, il n’est pas rare, après élargissements successifs, de placer des bijoux de 6 mm, 8 mm ou plus. On peut placer un anneau (à boule ou segment), un fer à cheval ou un barbell courbe court. Bien entendu, on évite les pointes et autres bijoux avec aspérités.

Cicatrisation des piercings

Les piercings génitaux masculins traversant l’urètre cicatrisent très bien grâce à l’urine, cependant il ne faut pas négliger les soins particuliers que ce type de piercing impose. Ces soins consistent pendant la phase de cicatrisation à nettoyer le piercing à l’eau tiède, puis avec un savon antibactérien.

Pendant la cicatrisation, il n’est pas rare qu’un inconfort se fasse sentir à l’emplacement où le prépuce frotte contre le bijou ; cette sensation passe rapidement. Bien que l’urine sorte stérile du corps humain, elle n’en reste pas moins très salée et peut provoquer une sensation désagréable ; nous recommandons de rincer à l’eau et sécher après miction. Les rapports sexuels sont à proscrire durant la première phase de cicatrisation ; même une masturbation peut devenir très douloureuse. Durant le reste de la cicatrisation, il est important d’utiliser des préservatifs, même s’il s’agit de sa/son partenaire habituel.