Stenrich, ce jeune couple de 28 ans nous propose une vidéo intéressante sur la pratique de la chasteté masculine au sein du couple.
En voici le résumé : chasteté masculine, Tease and Denial et orgasmes ruinés.

La vidéo commence ainsi, son copain est assis sur une chaise, nu, le sexe encagé. Elle se présente alors à lui en robe de chambre. Après quelques douces caresses, elle lui pose des épingles à linge sur les tétons. Elle se dévêt, tout en récupérant la ceinture de sa robe. Puis, elle lui attache les mains avec. Maintenant, elle peut ouvrir sa cage de chasteté.

Alors que son pénis est déjà bien gonflé, certainement émoustillé par la scène de plaisir qui va suivre, ses quelques caresses finissent par ériger pleinement son sexe. Elle va le masturber tantôt doucement, tantôt passionnément, tout en gardant un contrôle irréprochable.

Un peu avant 15 minutes dans la vidéo, elle stoppe soudainement sa masturbation. Son pénis frétille, s’agite inutilement comme pour tenter de récupérer quelque chose. Un instant de flottement avant que son sperme ne s’écoule dans la main de sa Keyholder. Elle vient de lui ruiner son orgasme. Après cette première réjouissance, elle reprend sa masturbation en ce servant de son sperme comme lubrifiant. À peine deux minutes plus tard, elle lui offre un second orgasme ruiné. Son regard rapide vers la caméra nous confirme qu’elle est satisfaite de la prestation qu’elle a donnée.

On remballe ?

La séance touche à sa fin et malheureusement la vidéo s’interrompt avant. Mais vous aurez certainement remarqué que l’anneau de la cage de chasteté est resté en place. En dépit de son jeune âge, nous n’avons aucun doute sur son implication dans son rôle de Keyholder. Procédant ainsi, un petit coup de lingette nettoyante sur l’oiseau suffira pour remettre les choses à leur juste place : la cage.

1 COMMENTAIRE

  1. Ah, le coquin ! Il devait attendre avec impatience qu’elle lui astique la queue, à peine que le tube de chasteté est retiré qu’il est déjà bien gros.
    J’adore sa façon de le branler, tantôt doucement, sensuellement, tous en n’oubliant pas les boules, tantôt intensément, elle va même l’empoigner à deux mains.
    C’est excitant, lorsqu’elle abandonne sa queue de la voir palpiter inutilement et lui qui se trémousse comme pour rattraper son orgasme, alors qu’il lâche son jus.
    Merci pour cette vidéo, merci pour l’astuce de l’anneau qui permettra de rendre dingue de frustration mon mec.
    A testé prochainement, pourquoi à Noël ? ?