Mon compagnon était déverrouillé depuis quelques jours et j’ai décidé de trouver un moyen de le remettre en cage et de m’amuser en étant un peu taquine.

À mon réveil, il était assis dans le lit en train de consulter l’actualité sur sa tablette. J’ai commencé à jouer avec sa bite et rapidement je me suis mis à le sucer. J’aime le sentir grossir dans ma bouche.

Après quelques minutes de ma caresse buccale, j’ai senti qu’il était au bord de l’orgasme. J’ai donc cessé de le sucer et j’ai commencé à le branler doucement tout en lui disant : « Chéri, ce soir je veux que tu me baises, profondément. En attendant, j’aimerais te remettre la cage pour que cette idée t’excite toute la journée. »

Sans surprise, il accepta.

Ce fut une belle journée, avec beaucoup de messages sexy et mignons et toute l’attention supplémentaire que je reçois lorsqu’il est en cage. Et bien sûr, il était follement excité par la soirée qui nous attendait.

Après le repas nous sommes allés au lit de bonne heure. Nous nous sommes blottis l’un contre l’autre et j’ai commencé à jouer avec ses mamelons. Au bout d’un moment, je lui ai proposé de mettre un porno s’il me laisser attacher ses mains. Je pense qu’à ce moment il se doutait que je préparer quelque chose, mais il aime ça, donc il est entré dans le jeu.

Il a mis un porno qui pensait que j’aimerais voir, ensuite je lui ai attaché les mains au lit. Je lui ai dit que j’avais besoin qu’il me chauffe, donc je me suis agenouillé sur son visage et je l’ai laissé me lécher le clito, ainsi positionnée je bloquais complètement sa vue sur le porno.

Après quinze minutes de ses caresses buccales durant lesquelles j’ai jouée avec sa bite en cage et ses boules, je me suis tournée vers lui et j’ai dit : « Je dois être baisée, j’en ai eu envie toute la journée. Chéri, veux-tu me baiser ? »

À ce moment j’ai sorti l’un des godes-ceintures que nous possédons. Il laissa échapper un râle de frustration, difficile à décrire, mais tellement chaud. Je glissai le harnais le long de ses jambes et positionna le gode juste au-dessus de la cage de chasteté.

« Oh, pardon chéri, tu pensais que je parlais de ta bite ? » Lui ai-je dit dans un sourire.  En me penchant vers lui, je lui ai chuchoté « J’ai besoin de quelque chose de plus grand que ça. »

Il me supplia de lui ouvrir la cage et de le laisser me baiser. Il était adorable.

Alors que le gode était en train de me remplir, je lui chuchotai en lui pinçant les mamelons : « Oh, mon dieu chéri, c’est si bon. Dommage que tu ne sois pas aussi bien monté ! » Bien sûr, la clé de la cage était entre mes seins, attaché à mon collier, son regard était figé dessus.

J’étais à deux doigts de jouir, mais je voulais jouir sur son visage, donc je me suis positionnée et il m’a fait jouir deux fois avec sa langue.

« Peux-tu me libérer, maintenant ? » me demanda-t-il dit.

« Non » répondis-je. « Peut-être que nous utiliserons encore le gode-ceinture demain. Je pense que ce sera à mon tour de le porter ». Je l’embrassa et lui souhaita une bonne nuit.

Il se recroquevilla poussant sa bite douloureuse et encagée contre mes fesses et me murmura combien il avait aimé.

3 Commentaires

  1. Je dois franchement avouer que le scénario et la vidéo « Retour en cage de chasteté et Gode ceinture » c’est vraiment super génial !
    Un récit d’une délicieuse lecture, un vrai plaisir. On ressent au travers du texte, à quel point c’est jouissif d’imposer ce divin supplice à son compagnon!
    J’imagine aisément mon homme encagé, portant à la taille un gode-ceinture! et de surplus restant encagé! voluptueuse frustration!!!

    Lui s’efforçant et s’appliquant à me faire bénéficier d’une royale pénétration, tout en gardant sa bite bien cadenassé dans son écrin d’acier !!! et espérant mériter une éventuelle libération ?!!!
    Moi atteignant un magnifique orgasme, vu les dimensions avantageuses du gode, comparé à la petite taille de sa bite.
    J’en reste non seulement rêveuse, mais surtout impatiente de lui imposer cette voluptueuse soumission.

    En vous remerciant et au plaisir de vous lire, je vous envoie mes respectueuses et cordiales salutations.

    Monique

  2. Bonjour,

    C’est toujours avec plaisir et beaucoup d’attention que je lis vos différents dossiers et articles touchant le domaine de la chasteté masculine.

    J’avoue franchement que le domaine relatif à la chasteté masculine est un sujet qui me tiens particulièrement à cœur ! Depuis bientôt 3 années (l’anniversaire de chasteté s’approche)

    Nous en avons fait avec mon mari un mode de vie inconditionnel. Lui en tant que mari chaste et soumis, est efficacement encagé, il sait écouter et surtout il doit obéir ! moi je suis dominante dans un esprit de parfaite complicité. (Un mari chaste / épouse épanouie) Nous confirmons, ils nous seraient vraiment difficile de faire un retour. Au début l’idée venant de lui me demandant souvent être soumis ? surprise ?, et finalement après diverses réflexions sur les possibilités de soumission ! il s’est tout simplement retrouvé encagé !!! avec des dispositifs standards pour commencer (possibilité de se libérer !) , et finalement une cage en acier sur mesures !! confinement étroit, mais confortable à porter ! d’une efficacité redoutable, monsieur est chaste, je le laisse de très longues périodes pour apprécier le confort et les effets de sa cage, je contrôle sa sexualité ! soumis, il est libre de fantasmer !!! mais il doit obéir !!!

    Notre dernière pratique, je mets à la taille de mon mari, un harnais gode-ceinture !
    Le Harness gode-ceinture de Doc Johnson est vraiment formidable, et d’une qualité irréprochable !

    Naturellement je lui laisse bénéficier des effets de sa confortable cage de chasteté qui reste efficacement cadenassée.

    C’est ainsi qu’il arbore un pénis (gode) de généreuses dimensions ! Vu qu’il espère à une future libération ( ce qui est certainement peu probable: lol) c’est avec une remarquable et fougueuse motivation qu’il me fait atteindre un orgasme voluptueux et merveilleux ! effet jouissif magique, je suis comblée. Restant bien chaste et frustré dans sa cage, je lui enlève le gode-ceinture lui faits remarquer que c’est en restant bien cadenassée dans sa cage que sa petite bite est la plus performante et efficace.

    En vous remerciant et vous félicitant pour l’excellente qualité de votre site, et au plaisir de vous lire, je vous envoie mes respectueuses et cordiales salutations.

    Monique