L’art des taquiner­ies physiques est de provo­quer une grande exci­ta­tion sex­uelle chez votre parte­naire à la lim­ite de l’orgasme sans lui per­me­t­tre celui-ci. Autrement dit, l’objectif est d’exciter votre homme au plus haut point. Pour aus­si longtemps qu’il peut le sup­port­er et de lui refuser son orgasme.

Tu es si proche, mon amour, et pour­tant ce n’est pas encore ce soir que tu ressen­ti­ras les douces et chaleureuses sen­sa­tions sur ton petit bout que te pro­cure l’intérieur de mon ven­tre.

La chose impor­tante à retenir est qu’il n’est pas autorisé à jouir, à moins que vous ne le vouliez. Rap­pelez-vous, aus­si, peu importe, à quel point il vous sup­plie de le laiss­er éjac­uler, vous ne devriez pas le lui per­me­t­tre ; à moins que cela soit ce que vous aviez prévu, ou si vous pensez qu’il le mérite. Parce que son dernier orgasme remonte à longtemps n’est pas une bonne rai­son de lui en don­ner un main­tenant. Il veut que vous le main­te­niez pen­dant de longues péri­odes sans orgasmes. Alors, ce n’est pas le moment de le laiss­er tomber.

Cage de chasteté : CB 6000

Ce jeune cou­ple à par­faite­ment com­pris le principe du « tease and denial ». La mag­nifique vue sur son postérieur, son doux et chaud minou qui caresse sa cage ne le laisse pas indif­férent. D’ailleurs, il suf­fit de voir à quel son pénis est gon­flé dans sa cage de chasteté.

Crédit pho­tos : Soft Lim­its Kink