Qu’est-ce que le Squelching ?

Le squelching est une technique que j’apprécie tout particulièrement qui permet d’offrir un orgasme ruiné à son partenaire. Alors que vous stimulez son pénis en le masturbant, par exemple, stoppez tout lorsqu’il est au bord de l’orgasme. Saisissez immédiatement la base de son pénis et serrez-la très fermement. La compression ainsi exercée restreindra l’écoulement du sperme.

Comme vous le voyez, son principe est vraiment simple et facile à mettre en œuvre. Si vous souhaitez expérimenter l’orgasme en ruine, le squelching est une excellente façon de commencer !

Pourquoi ruiner son orgasme ?

Les sensations procurées par l’orgasme ruiné sont intenses et complexes, mêlant désirs, plaisirs et frustration sexuelle. Si vous êtes totalement novice dans la matière, je vous conseille de lire le guide rédigé par Zoé.

Tout d’abord, garder à l’esprit que l’orgasme ruiné est une source de plaisir pour les deux partenaires. En effet, monsieur appréciera tout ce que madame fait pour entretenir son excitation et l’emmener au bord de l’orgasme ; que ce soit des caresses, des baisers, des masturbations… Quant à nous, nous aimons voir notre homme excité et savoir que nous en sommes responsables.

Deuxièmement, la ruine de son orgasme n’est pas l’avilissement de vos rapports sexuels et de votre plaisir mutuel. Certes, il ressentira l’orgasme ruiné d’une manière profondément différente d’un orgasme classique, le laissant dur, excité et prêt à continuer. C’est l’énorme avantage de cette technique, l’homme ne connait pas de période réfractaire !

La pratique du Squelching

Comme je le disais, la réalisation d’un orgasme ruiné avec la technique du squelching est une méthode simple. Je la conseille vivement aux couples débutants qui souhaitent découvrir les plaisirs de ces jeux.

Le squelching est également apprécié par certains couples expérimentés pour réaliser des orgasmes ruinés sans émission de sperme. En effet, en enserrant la base de son sexe, vous pouvez complètement boucher l’urètre, empêchant ainsi l’écoulement de sa semence.

Ainsi, appliquée assez tôt, maintenue suffisamment longtemps et exercée avec la bonne intensité, la pression provoquera une éjaculation rétrograde. L’éjaculation se produira bien sûr, mais le sperme ne trouvant pas d’échappatoire sera évacué dans la vessie. Ce dernier sera alors évacué lors de la miction.