Qu’est-ce que le Squelching ?

Le squelch­ing est une tech­nique que j’apprécie tout par­ti­c­ulière­ment qui per­met d’offrir un orgasme ruiné à son parte­naire. Alors que vous stim­ulez son pénis en le mas­tur­bant, par exem­ple, stoppez tout lorsqu’il est au bord de l’orgasme. Sai­sis­sez immé­di­ate­ment la base de son pénis et ser­rez-la très fer­me­ment. La com­pres­sion ain­si exer­cée restrein­dra l’écoulement du sperme.

Comme vous le voyez, son principe est vrai­ment sim­ple et facile à met­tre en œuvre. Si vous souhaitez expéri­menter l’orgasme en ruine, le squelch­ing est une excel­lente façon de com­mencer !

Pourquoi ruiner son orgasme ?

Les sen­sa­tions procurées par l’orgasme ruiné sont intens­es et com­plex­es, mêlant désirs, plaisirs et frus­tra­tion sex­uelle. Si vous êtes totale­ment novice dans la matière, je vous con­seille de lire notre guide.

Tout d’abord, garder à l’esprit que l’orgasme ruiné est une source de plaisir pour les deux parte­naires. En effet, mon­sieur appréciera tout ce que madame fait pour entretenir son exci­ta­tion et l’emmener au bord de l’orgasme ; que ce soit des caress­es, des bais­ers, des mas­tur­ba­tions… Quant à nous, nous aimons voir notre homme excité et savoir que nous en sommes respon­s­ables.

Deux­ième­ment, la ruine de son orgasme n’est pas l’avilissement de vos rap­ports sex­uels et de votre plaisir mutuel. Certes, il ressen­ti­ra l’orgasme ruiné d’une manière pro­fondé­ment dif­férente d’un orgasme clas­sique, le lais­sant dur, excité et prêt à con­tin­uer. C’est l’énorme avan­tage de cette tech­nique, l’homme ne con­nait pas de péri­ode réfrac­taire !

La pratique du Squelching

Comme je le dis­ais, la réal­i­sa­tion d’un orgasme ruiné avec la tech­nique du squelch­ing est une méth­ode sim­ple. Je la con­seille vive­ment aux cou­ples débu­tants qui souhait­ent décou­vrir les plaisirs de ces jeux.

Le squelch­ing est égale­ment appré­cié par cer­tains cou­ples expéri­men­tés pour réalis­er des orgasmes ruinés sans émis­sion de sperme. En effet, en enser­rant la base de son sexe, vous pou­vez com­plète­ment bouch­er l’urètre, empêchant ain­si l’écoulement de sa semence.

Ain­si, appliquée assez tôt, main­tenue suff­isam­ment longtemps et exer­cée avec la bonne inten­sité, la pres­sion provo­quera une éjac­u­la­tion rétro­grade. L’éjaculation se pro­duira bien sûr, mais le sperme ne trou­vant pas d’échappatoire sera évac­ué dans la vessie. Ce dernier sera alors évac­ué lors de la mic­tion.

871 vues