Il y a beau­coup d’interrogations, notam­ment de la part des hommes, sur les effets du port de la cage de chasteté sur le long terme ou de manière per­ma­nente, et plus par­ti­c­ulière­ment sur une pos­si­ble réduc­tion de la taille du pénis. Cette ques­tion peut être une sim­ple inter­ro­ga­tion ou une réelle inquié­tude de la part des hommes, ali­men­tée par cer­tains posts que l’on peut trou­ver sur tum­blr ou sur cer­tains forums con­sacrés à la chasteté mas­cu­line.

La pratique de la chasteté diminuerait-elle la taille du pénis ?
Évo­lu­tion de la taille de la cage avec la pra­tique de la chasteté mas­cu­line.

Notre constat sur la taille du pénis

Pour notre part, c’est une ques­tion que nous nous sommes posée lorsque nous avons com­mencé à pra­ti­quer la chasteté sur le long terme et ensuite la chasteté per­ma­nente.

Comparatif de la taille du pénis avant et après la chasteté masculine
À en croire cette pho­to trou­vée sur inter­net, son pénis aurait dimin­ué de 4,2 cm après 1 an et 7 mois de chasteté

D’après les infor­ma­tions que nous avons trou­vé les érec­tions, notam­ment les érec­tions involon­taires (noc­turnes, mati­nales…) con­tribuaient à entretenir la bonne tro­phie de la verge. Donc on peut penser qu’un homme qui n’aurait aucune érec­tion, comme dans le cas de la chasteté per­ma­nente, con­naitrait cer­taine­ment des dys­fonc­tions érec­tiles.

Bien que nous pra­tiquons la chasteté per­ma­nente, c’est-à-dire qu’Alex porte sa cage de chasteté jour et nuit, il béné­fi­cie péri­odique­ment d’une « libéra­tion », enten­dez par cela un retrait du dis­posi­tif de chasteté et donc il dis­pose de la lib­erté d’obtenir une pleine érec­tion, con­traire­ment à ceux qui pra­tique la chasteté mas­cu­line sans péri­odes de « libéra­tion ». Ces « libéra­tions » sont obtenues lors de séances de taquiner­ies, de numb­ing ou d’orgasmes ruinés par exem­ple et n’impliquent pas néces­saire­ment un orgasme.

Depuis que nous pra­tiquons la chasteté mas­cu­line, nous a observés une diminu­tion de la taille de son sexe en érec­tion de 16,4 cm (à l’âge de 19 ans) à 15,6 cm (à l’âge de 34 ans), soit une diminu­tion min­ime de 0,8 cm. Cepen­dant, nous ne pou­vons pas con­clure que cette diminu­tion est imputable à la pra­tique de la chasteté, d’autres paramètres peu­vent l’expliquer : méth­ode de mesure, con­som­ma­tion de tabac, stress…

Après 3 ans de cage de chasteté
On observe qu’avec le temps la cage de chasteté est plus petite

POUR « LA BONNE TROPHICITÉ DE LA VERGE »

C’est le même mécan­isme que la gaule gênante que vous pou­viez avoir en allant au tableau pen­dant votre sco­lar­ité. Dans son ebook, Ronal Virag écrit au sujet de ces érec­tions :

« Les sci­en­tifiques qui pensent qu’aucune activ­ité phys­i­ologique n’est gra­tu­ite (sous-enten­du inutile) sup­posent qu’elles ser­vent à entretenir les struc­tures du pénis pen­dant le som­meil.

Les érec­tions de nuit, par l’oxygénation répétée de l’organe qu’elles provo­quent, entre­tiendraient la bonne trophic­ité de la verge. Au con­traire, les pénis dont les érec­tions spon­tanées, en par­ti­c­uli­er celles pré­cisé­ment sur­venant la nuit, dimin­u­ent ou dis­parais­sent devi­en­nent plus flasques, s’infiltrent de mau­vais col­lagène, per­dent de leur élas­tic­ité et de leur capac­ité à s’ériger. » source : Rue89

TOUT SAVOIR SUR L’ÉRECTION

Pourquoi dit-on que le pénis respire lorsqu’il est en érec­tion ?

Le pénis a besoin d’oxygène et c’est lorsqu’il est en érec­tion qu’il en reçoit. L’érection n’est pas seule­ment agréable, mais elle est néces­saire, vitale pour le pénis. S’il n’y a aucune érec­tion pen­dant une longue péri­ode, les corps cav­erneux se rétractent, devi­en­nent fibreux — moins élas­tiques —, le sexe de l’homme finit par rétré­cir et ne plus fonc­tion­ner. source : Plurielles

L’INUTILE TRAITE DE LA PROSTATE !

Je vous invite à lire ou relire l’article « L’inutile traite de la prostate ! »

Le port pro­longé d’un tel dis­posi­tif ne sera pas sans effet à long terme sur les capac­ités érec­tiles. Une cer­taines impuis­sance, due à l’inertie des corps cav­erneux, se fera sen­tir au bout de quelques mois. Cette impuis­sance reste générale­ment tem­po­raire si l’exercice nor­mal des érec­tions y pour­voit, […].
Au bout d’un an, l’inertie des corps cav­erneux peut égale­ment entraîn­er un léger rac­cour­cisse­ment de la taille du pénis en érec­tion, mais le pénis retrou­ve sa taille assez rapi­de­ment après quelques mois d’érections nor­males. Pour ma part, j’ai noté un rac­cour­cisse­ment de plus d’un cen­timètres en trois de port sans rémis­sion.

3 Commentaires

  1. Je suis un jeune homme de 19 ans et avec ma petite-amie nous avons com­mencé à jouer, pour notre plus grand plaisir, peu de temps après la ren­trée uni­ver­si­taire avec une cage de chasteté. Elle me l’a fait porter pen­dant 3 ou 4 jours, voir une semaine au max­i­mum.

    Mais dernière­ment, j’ai été « con­damné » à porter ma cage de manière non-stop pen­dant un mois com­plet. Ça sera donc la pre­mière fois que je resterais ver­rouil­lé aus­si longtemps.

    Je suis encagé depuis main­tenant 14 jours. Mes érec­tions noc­turnes sont beau­coup plus faibles et seule celle du matin me réveille par­fois. J’ai l’impression que je suis en per­ma­nence excité. En cours, la vue de ma chère et ten­dre me fait de plus en plus d’effet sans compter qu’elle fait exprès de me provo­quer.

    Enfin bref, je me pose quelques ques­tions et je com­mence à m’inquiéter qu’au bout d’un mois des change­ments irréversibles s’opèrent chez moi. Y’a‑t-il un risque que je perde quelques cen­timètres en érec­tion ? Que je souf­fre de trou­bles de l’érection durant quelques semaines ? Vous me con­seillez de deman­der ma libéra­tion ?
    Je suis vrai­ment comblé par ce mode de vie, mais je ne veux pas y laiss­er des « plumes » ?

    Bonne soirée à vous et mer­ci pour votre site que nous trou­vons très intéres­sant.

    • Inutile d’espérer, et encore moins de deman­der une libéra­tion. Fan­ny ne le fera pas ! D’autant plus qu’il ne te reste plus que 10 petits jours à tenir, ça serait vrai­ment dom­mage de tous gâché juste pour un petit caprice.
      ? et j’espère que demain tu sera en cours, nous vous avons pré­par­er une petite sur­prise ?
      Et d’ici là : « l’essentiel est de savoir gér­er la pres­sion ! » ?

  2. Ras­sure-toi, ce n’est pas au bout d’un mois d’encagement, même non-stop, que ton pénis va dimin­uer en érec­tion. Ça pour­rait arriv­er si tu restes ver­rouil­lé beau­coup plus longtemps (plusieurs mois sans aucune libéra­tion).

    De même, il y a peu de chance que tu con­naiss­es de sérieux trou­bles de l’érection après seule­ment un mois en cage. Mon mec a 30 piges et après un mois et demi de chasteté bande rapi­de­ment et sans prob­lème lorsque je lui retire la cage. Alors, je n’ai aucune inquié­tude en ce qui te con­cerne, toi qui est dans la force de l’âge.

    En ce qui con­cerne ta demande de libéra­tion, je te con­seille de bien réfléchir. Tu dis être comblé par ce mode de vie (et elle aus­si ?). Veux-tu vrai­ment qu’elle te libère, quitte à aban­don­ner défini­tive­ment ce petit jeu ?