Taquinerie et refus d’orgasme

0
369

Quoi de mieux que d’user des « tease and denial » pour agrémenter la pratique de la chasteté ?

Imaginez vous allongé sur le dos, nu, les mains et les pieds liés. Votre petite-amie vous chevauche et commence à se caresser le clitoris avec votre bite – plus précisément avec votre cage de chasteté.

Voir ainsi votre petite-amie prendre du plaisir vous excite au plus haut point et la vision des ses mignons petits seins qui se balancent en rythme au fur et à mesure que son plaisir monte ne fait qu’augmenter votre excitation.

Votre bite est gonflé à son maximum dans sa petite prison. Elle est tellement tendue que vous imaginer que votre cage va céder. Rassurez-vous, elle va résister. Vous n’avez qu’une envie qu’elle retire la cage de chasteté, vous la suppliez tellement votre bite comprimée devient douloureuse. Elle, elle continue à se caresser jusqu’à ce qu’elle atteigne l’orgasme.

235 vues

SHARE
Previous articleAnniversaire de chasteté
Next articleL’excitation de pouvoir contrôler un homme
J’ai rencontré mon concubin en 2008 à l’âge de 24 ans. Rapidement, il a introduit les jeux de chasteté masculine dans notre couple. Pour notre troisième anniversaire de rencontre, je lui ai offert une cage de chasteté sur mesure. Depuis il la porte en permanence. Le privilège de la chasteté est d’être efficace avec le temps !