Penis banding

Le “penis banding” ou le baguage du pénis consiste à placer un matériau constrictif autour du pénis. L’objectif général est de réduire la fonctionnalité du pénis en engourdissant les nerfs et les autres tissus du pénis.

Cet objectif est atteint de deux manières : en réduisant le flux sanguin vers le pénis, et/ou en endommageant les nerfs et les tissus directement sous l’anneau par la force pure.

Pourquoi ?

Le raisonnement et les objectifs qui sous-tendent cette activité sont très variés. Elle peut être pratiquée dans un cadre BDSM, où un dominant fait “baguer” son soumis afin de montrer son engagement ou sa servitude.

Elle peut également être pratiquée comme une forme de chasteté ou de déni d’orgasmes. L’objectif étant d’engourdir, plus ou moins, le pénis afin de réduire ou de supprimer les sensations. Cela permet aux hommes chastes d’avoir des rapports sexuels sans risquer de provoquer un orgasme. De même, hors de la cage, cela permet de les dissuader d’avoir un orgasme.

Le baguage du pénis est également pratiqué chez les hommes souffrant d’éjaculation précoce.

Pince Elastrator permettant d’étirer l’anneau de caoutchouc d’un diamètre diamètre intérieur de 6 mm

Comment ?

Le baguage du pénis peut être fait avec une variété de matériaux. Cela peut aller d’un lacet de chaussure ou d’un élastique à l’utilisation d’elastrator. Un elastrator est un anneau élastique résistant utilisé pour la castration du bétail.

En général, les elastrator susmentionnés sont préférés pour cet acte. Une pince est également nécessaire, car elle permet à l’utilisateur d’appliquer les anneaux, qui ne peuvent pas être étirés facilement. Des outils pour retirer l’anneau, tels que des ciseaux pour griffes de chat ou des ciseaux de sécurité, sont également nécessaires, car les bandes sont difficiles à enlever.

Précautions à prendre

Le baguage du pénis comporte des risques : si les anneaux sont laissés en place trop longtemps, des caillots sanguins peuvent se former et entraîner une attaque. Il existe également des risques de gangrène. Le baguage est imprévisible, et les personnes qui y participent doivent veiller à ne pas poser les anneaux longtemps. Plus les anneaux restent en place longtemps, plus le risque de formation de caillots sanguins est élevé. Les personnes qui posent des anneaux ont généralement l’intention de provoquer un engourdissement du pénis pendant quelques jours, mais cela peut souvent durer jusqu’à quelques semaines. Il est recommandé de ne pas appliquer les anneaux pendant plus de soixante minutes.

Remarquez à quel point l’anneau est petit

L’état du pénis lors du baguage est un aspect critique pour la sécurité du pratiquant. Il est déconseillé de procéder au baguage sur un pénis en érection, car la pression accrue exercée par les bagues pourrait rompre les tissus péniens. Cela pourrait entraîner une hémorragie massive et un séjour à l’hôpital. Cependant, la pose de bagues sur un pénis complètement flasque a tendance à donner des résultats plus graves, comme des dommages à long terme aux nerfs. La plupart des praticiens estiment que l’état de semi-flaccidité est préférable.

Session de Penis banding avec 5 anneaux Elastrator pendant 30 minutes. Le pénis restera désensibilisé durant 5 semaines – source : u/altacct4apig

Le dernier aspect clé du baguage est le degré de serrage des anneaux. L’utilisation d’un seul anneau elastrator peut donner des résultats nominaux en 30 à 40 minutes, alors que l’utilisation de trois anneaux ensemble peut donner des résultats significatifs en 3 à 5 minutes.


Source : t-vox.org