Journal de chasteté — Édition de Dee

Bonjour les gars. Nous avons reçu beaucoup de demandes pour entendre mon point de vue sur toute la dynamique de la chasteté et la façon dont elle affecte notre relation. Nous avons eu l’idée d’une petite séance de questions-réponses. J’ai compilé 12 questions les plus posées et j’ai essayé d’y répondre. J’espère que ça vous plaira. Profitez !
→ Lire la suite

C’est mieux comme ça

“Quand nous jouons avec le déni, comme nous le faisons maintenant, notre vie sexuellement s’améliore. Le nombre de fois où nous faisons l’amour augmente. Le nombre de fois où elle jouit explose. La seule chose qui diminue, c’est la fréquence à laquelle j’éjacule. Elle me laisse sentir sa chatte et me pousser jusqu’au bord parfois, mais pas à chaque fois. Je suis formée pour ne pas jouir après des années de déni et elle peut me faire confiance pour ne pas venir sans permission, ce qui demande beaucoup de pratique et de patience pour y parvenir.

Nous continuons l’un et l’autre à initier le sexe, même si je sais qu’elle sera la seule à avoir un orgasme. Je la touche toujours, l’embrasse, passe mes bras autour d’elle, une main sur son sein et l’autre glissant dans sa culotte pour caresser son petit bouton… ”

Amusez-vous… et verrouillez-le !

Garder les clés de sa cage de chasteté

Tenir ses clés et le garder verrouillé dans la chasteté sont souvent liées à la domination/soumission. Faut-il vraiment que ça se passe ainsi ? Si un couple s’engage dans la chasteté masculine, cela doit-il toujours faire partie d’un type de relation alternatif ? Cela pourrait-il faire partie d’une relation simplement vanille ?

Les hommes ont tendance à jouer avec eux-mêmes dès qu’ils le peuvent, du moins la plupart. Cela affecte leur état de préparation, leur volonté, leur endurance. Toute femme qui a une santé sexuelle saine désire un homme avec une santé sexuelle saine. L’asexualité n’est pas acceptable pour une relation saine.

Le fait de garder ses clés aidera votre relation, quel qu’en soit le type. Pourquoi ne pas introduire la chasteté masculine et le keyholding dans une relation vanille, aussi ? En fait, il n’y aucune raison de ne pas le faire. Ce n’est pas parce que vous allez le verrouiller dans la chasteté que vous allez vous transformer en ce que vous n’êtes pas. Bien sûr, cela pourrait mener à d’autres choses, mais cela sera juste l’évolution normale de votre couple.

Alors, amusez-vous… et verrouillez-le !

Un couple vanille qui explore le kyholding et la chasteté masculine
La chasteté masculine peut offrir tous ses plaisirs à tous les couples, il vous suffit juste d’oser.

La chasteté masculine au sein du couple

La chasteté masculine est définie par le fait que l’homme remet de façon consentie le contrôle total de ses orgasmes à sa partenaire. Autrement dit, il veut que ce soit elle qui décide quand, comment, où, et même, s’il va avoir un orgasme. De nombreux couples ont fait le choix de pratiquer le contrôle des orgasmes masculins avec le recours d’un dispositif de chasteté, ce qui apporte une aide précieuse à l’homme dans le contrôle de ses pulsions et dans le but de prévenir qu’il se donne lui-même un orgasme.

Il existe également des couples qui pratiquent en choisissant le « système sur l’honneur », dans ce cas l’homme est maintenu chaste par sa propre volonté. Loin de moi l’idée de vous dicter vos propres règles dans ce jeu, mais lorsqu’il s’agit de son pénis il est difficile de faire confiance à un homme. Rappelez-vous, aussi, que le dispositif de chasteté en lui-même est un rappel constant que sa sexualité est entre les mains de la personne qui détient la clé (vous). À elle seule, c’est une excellente raison d’utiliser un dispositif de chasteté.

Rien n’est moins chaste que la cage de chasteté masculine

C’est une fausse idée que de croire que les couples impliquées dans la chasteté masculine ne font plus l’amour. C’est totalement faux. La raison principale de pratiquer la chasteté est, lorsqu’elle est abordée de la bonne manière par les deux partenaires du couple, qu’elle conduit à améliorer grandement l’intimité du couple et, en effet, les relations sexuelles deviennent vraiment fantastiques, et cela, aussi longtemps que votre définition de faire l’amour n’implique pas nécessairement que l’homme éjacule ou ait un orgasme à la fin.