Une fille explique comment elle a rendu des gars éjaculateurs précoces !

Cela fait un moment que je consulte cette page et j’ai finalement décidé de laisser un message. Il y a quelque chose qui manque ici, ce sont les messages pour les femmes. Celui-ci est un petit conseil tiré de mon expérience personnelle pour mes camarades féminines puissantes et fortes d’esprit. Si vous voulez être capable d’achever un gars à votre guise ou de vous améliorer, pour vraiment prendre le contrôle de la relation, ceci est pour vous.

En ce qui me concerne, je suis tombée dans le fétichisme de l’éjaculation précoce vraiment par hasard. Il y a quelques années, je sortais avec un type qui finissait très vite. Curieusement, j’ai commencé à aimer ça. Un sentiment de puissance qu’il ne pouvait pas me gérer. J’étais trop pour lui.

Après 6 mois de relation, je me suis retrouvée célibataire à nouveau. Avoir la vingtaine et être célibataire est amusant, alors j’ai voulu en profiter. Il y a des bites de toutes les tailles et de toutes les formes, certaines peuvent durer longtemps, d’autres non. Je me suis souvent retrouvée avec des mecs qui se vanter d’avoir une grosse bite et donc d’être “bons” au pieu.

Certains ont menti et ont été déçus et embarrassés, même si ça ne me dérangeait pas, d’autres disaient la vérité. Mais ce que je n’aimais pas, c’était les types qui disaient la vérité, ceux qui avaient effectivement une grosse bite. Ceux qui se contentent de vous pilonner un moment avant de se retirer et de gicler sur votre visage sans rien demander. Le genre de gars arrogants. Dans ces situations, je me suis retrouvée à regretter les jours où j’étais celle qui contrôlait la situation. Celle qui avait le pouvoir. Celle qui mettait le gars à genoux en quelques secondes. Celle qui décidait quand il finissait et à quelle vitesse. Celle qui lui faisait avoir des accidents à l’occasion si j’en avais envie. Avec le temps, j’ai appris à le faire, et j’ai aimé le faire, surtout avec les types arrogants.

Voici quelques techniques que j’ai développées à partir de mon expérience personnelle et que j’aimerais partager.

Premièrement, les préservatifs. Apprenez à les aimer, ils seront votre meilleur allié pour l’avenir. Si vous avez déjà un partenaire et que vous n’utilisez pas ou plus les préservatifs, pas de soucis, je vous aiderai à les remettre dans l’équation. La clé résidera dans l’épaisseur des préservatifs : ultra mince, mince, ordinaire, et épais. Vous les utiliserez tous du plus fin au plus épais pour l’entrainer sans qu’il le sache. Faites-lui penser que vous essayez de le faire durer plus longtemps. L’épaisseur croissante l’amènera, au fil du temps, à jouir avec de moins en moins de sensations.

Pour commencer cette méthode, que vous baisiez avec ou sans préservatif, il faut le faire jouir rapidement. Du moins, plus vite que d’habitude. Avant tout, ne le laissez pas vous pénétrer sans l’avoir préalablement amené au bord de l’orgasme. Faites-le avec votre bouche ou votre main et, si possible, plusieurs fois et évidemment sans le faire jouir.

Le but est de le faire éjaculer super vite en vous. Utilisez toutes les méthodes et votre charme féminin pour cela. Portez de la lingerie érotique, contractez les muscles de votre vagin, excitez-le vocalement. Si vous pouvez contrôler le rythme, c’est encore mieux, utilisez aussi des positions qui le stimuleront fortement, comme la levrette.

Aussi, je vous recommande vivement de le laisser sans orgasme pendant au moins 2 jours, de préférence 3 ou plus. Cela aidera. Lorsqu’il est sur le point de jouir, dites-lui “ne jouis pas encore”, ne ralentissez pas, au contraire, accélérez plutôt, laissez-le vous décevoir et montrez-le de manière subtile.

Introduire les préservatifs

Recommencez cette étape plusieurs fois pour l’habituer à jouir ultra rapidement en vous. Une fois qu’il a passé quatre ou cinq nuits où il finit vite, l’étape suivante est d’introduire les préservatifs. Si vous n’utilisez pas de préservatif, donnez-lui en des ultra-fins. En revanche, si c’est ce que vous utilisez habituellement, donnez-lui en un d’épaisseur normale, puis des épais, etc. Vous avez compris le principe. S’il n’aime pas l’idée du préservatif, répétez-lui que vous voulez simplement qu’il puisse durer plus longtemps. Dites-lui que vous aimeriez qu’il le fasse pour vous et que vous ne le sentirez même pas. Pour les hommes qui utilisaient déjà des préservatifs, cela ne devrait pas être un problème du tout.

Avant de passer à cette étape, assurez-vous qu’au moins 2 ou 3 jours se sont écoulés sans qu’il n’éjacule. C’est assez crucial pour les premières fois et pour son niveau de confiance. Une fois qu’il est en vous, même s’il vous demande d’arrêter, ne le faites pas. Au contraire, utilisez vos meilleurs mouvements, pour le faire jouir. S’il essaie de ralentir, vous pouvez lui dire “baise-moi fort et vite, comme j’aime”. L’idéal est que vous soyez en mesure de donner le tempo et d’accélérer !

Quand il est sur le point de jouir, quelle que soit la durée de la pénétration, dites : « ne jouis pas encore ». C’est une phrase que vous devrez utiliser à chaque fois.

Passer aux préservatifs plus épais

Après quelques sessions soldées par une éjaculation rapide (moins d’une minute de pénétration), introduisez des préservatifs plus épais. Si besoin, vous pouvez lui dire que vous pensez qu’ils peuvent aider. Évidemment, chaque fois que vous utiliserez un préservatif plus épais, il va durer plus longtemps. Le but est, alors, de le faire jouir de plus en plus vite. Dites aussi des choses comme : « j’ai tellement envie de ta bite » ou « baise-moi fort ». Après 5 ou 10 secondes, mettez-lui vraiment la pression en lui disant, par exemple : « Tu me fais tellement du bien quand tu me baisse fort », « plus fort, essaie de me faire jouir pour une fois, ok ? » ou « Va-y baise-moi, j’aimerais tellement jouir ce soir, pour changer ». Et dès le début de la pénétration, contractez les muscles de votre vagin pour le stimuler au maximum. Aussi, n’oubliez pas de le préparer avant la pénétration en l’emmenant au bord de l’orgasme. Puis, dès qu’il éjacule en moins d’une minute, passez à l’étape suivante en augmentant l’épaisseur du préservatif.

S’il veut retourner à un préservatif plus fin ou pas du tout de préservatif, dites-lui qu’il doit le mériter en tenant plus longtemps avec les préservatifs épais, que cela fait partie de la démarche.

Gel retardant

Une fois que vous avez utilisé les préservatifs les plus épais, deux solutions s’offrent à vous. Soit, vous vous contenter des préservatifs, soit vous pouvez recourir aux crèmes désensibilisantes. Elles contiennent des anesthésiques locaux (lidocaïne) qui permettent d’insensibiliser le gland et la verge (recherchez “Tattoo Numbing Cream”). Cela peut permettre d’atteindre des niveaux de conditionnement encore plus élevés. Tout l’objectif est d’entrainer le cerveau à baisser drastiquement son niveau de sensibilité pour déclencher l’éjaculation.

Une fois qu’il est habitué à jouir rapidement avec un préservatif épais et en étant désensibilisé, vous pouvez revenir à du sexe sans préservatif. Son endurance devrait être faible et ses niveaux de sensibilité très élevés. Il jouira alors en quelques secondes dans votre vagin sans pouvoir se contrôler.

Conclusion

Ce que les gars ne réalisent pas, c’est qu’ils pensent : « oh, si je porte un préservatif, je durerai plus longtemps ». C’est certainement vrai. Mais ce qui est également vrai, c’est que vous conditionnez son pénis à jouir avec moins de sensations. Ce n’est pas parce qu’il peut durer plus longtemps avec un préservatif que cela l’aidera à durer plus longtemps sans. En fait, en introduisant des préservatifs de plus en plus épais, c’est exactement le contraire. Bientôt, il n’aura plus du tout d’endurance, ou seulement avec les préservatifs les plus épais du marché. Une fois que vous en serez là, le moindre petit truc que vous ferrez l’emmènera au bord de l’orgasme.

J’ai utilisé cette technique sur plusieurs gars et j’ai vu des résultats concrets. Plus besoin de se faire pilonner sans fin et de recevoir un soin du visage non désiré par l’étudiant bien membré ou par l’homme d’affaires arrogant. Non, non, ces messieurs me mangent dans la main. Ils dominent dans les affaires, mais je les domine au lit.

Mon mec actuel à une bite de 18 x 15 cm (je l’ai mesuré), avait l’habitude de me bâillonner avec sa grosse bite, de me baiser comme un jouet avant de répandre son sperme où bon lui semblait. Maintenant, le seul endroit où il jouit est sur le sol ou dans le préservatif quand j’essaie de le dérouler.

Les filles, rappelez-vous aussi qu’il a une langue, et si vous êtes comme moi, je jouis par la stimulation du clitoris.

Bonne chance. GIRL POWER, PUSSY POWER !

Bisous,
Charlotte

Pour vous aider, voici quelques références que j’ai utilisées. N’hésitez pas à faire vos propres recherches.

Ultra finNormal
ÉpaisTrès épais
110 µm = 0,11 mm — 10 µm = 0,01 mm

Source : r/Prematurefetish