La taille idéale du pénis révélé grâce à l’impression 3D

C’est peut-être une avancée majeure dans un éternel débat. Existe-t-il une taille idéale du pénis ? Trois chercheuses de l’Université de Californie à Los Angeles ont eu l’idée de modéliser des phallus grâce à l’impression 3D. Les modèles ont été créés sur la base d’études antérieures sur les distributions de la longueur et de la circonférence du pénis. Cela a donné 10 longueurs allant de 10,2 cm à 21,6 cm, en utilisant des incréments de 1,27 cm (½ pouces). De même pour la circonférence, allant de 6,4 cm (∅ 2 cm) à 17,8 cm (∅ 5,7 cm). Obtenant ainsi une matrice de 10 x 10, soit 100 modèles de tailles possibles.

Pour obtenir un avis féminin le plus proche possible de la réalité, les chercheurs ont soumis 33 reproductions sélectionnées parmi les 100 au jugement de 75 femmes. Afin d’éviter les biais de sélection ethnique, les pénis en 3D étaient imprimés en bleu. Les conclusions de ces expérimentations sont doubles et les résultats ont été publiés dans la revue en ligne PLOS One.

Bonne mémoire

Il n’est jamais facile d’interroger des femmes sur leur taille de pénis préférée. D’abord parce que la plupart d’entre elles considèrent que ça n’est pas « ça » le plus important, ensuite parce que les questionnaires supposent que chacun est capable d’une estimation centimétrique fiable.

Les participantes ont reçu un modèle de façon aléatoire qu’elles ont pu inspecter. Il leur a été demandé ensuite de la retrouver parmi les 33 modèles. Première bonne surprise, les femmes ont une très bonne mémoire du pénis 3D qu’elles ont eu entre les mains. Les femmes ont tendance à légèrement sous-estimer la taille du pénis 3D qu’elles avaient eu entre les mains (en moyenne − 0,46 cm) mais ont très bien mémorisé la circonférence (erreur moyenne de 0,05 cm).

Plan cul ou relation d’une vie ?

Les chercheurs ont ensuite distingué deux situations en demandant aux femmes quelle taille idéale de pénis elles rechercheraient pour une aventure d’un soir, et quelle serait la taille idéale pour une relation durable.

Pour une relation sérieuse, la taille idéale est de 16 cm de longueur et 12,2 cm de circonférence (∅ 3,9 cm). Tandis que pour une relation d’un soir, elles en attendent légèrement davantage : 16,3 cm de longueur pour 12,7 cm de circonférence (∅ 4 cm), toujours en érection. En somme, des différences non significatives.

On sait désormais quelle est la taille de pénis fantasmée par la gent féminine. Mais dans les faits, quelle est la taille moyenne réelle du sexe masculin ? D’après une étude [1], le pénis moyen mesure… 13,12 centimètres  de long et 11,7 cm de circonférence (∅ 3,7 cm) en érection.

Raisonnables et satisfaites

« Ce dont elles rêvent, c’est d’un format légèrement supérieur à la moyenne, mais pas trop », s’amuse la sexbloggeuse Maïa Mazaurette. Et de se demander « dans quelle mesure ce n’est pas vrai pour tout ». À la tête de la chaîne de magasins spécialisés Passage du désir, Patrick Pruvot souligne les angoisses masculines : « Les hommes pensent que les femmes rêvent de gros pénis mais elles achètent des sextoys de taille très raisonnable ».

Les trois modèles les plus vendus font respectivement 12,5 cm (2 modèles) et 15 cm (1 modèle) de long avec une circonférence inférieur à 9 cm ∅ 2,9 cm

D’ailleurs, près de neuf femmes sur dix (85 %) se disent très satisfaites de la taille du pénis de leur partenaire ! Parmi celles qui trouvent que leur partenaire a un petit pénis, une sur trois en est tout de même très satisfaite. Enfin 5 % des femmes, dont le partenaire à un grand pénis, aimeraient au contraire qu’il en ait un… plus petit.

La performance sexuelle est-elle liée à la taille du pénis ?

Inutile de se tourmenter si le pénis n’atteint pas le chiffre socialement accepté : comme le rappelle l’adage, ce n’est pas la taille qui compte ! Et les Français sont nombreux à le penser.

En effet, près de 60 % des habitants de l’Hexagone affirment que la taille de l’engin masculin n’a aucun impact sur la performance au lit. Les femmes en sont d’autant plus convaincues, puisque 67 % d’entre elles confient n’y accorder qu’une importance très relative (selon une étude menée par le site de téléconsultations médicales Zava, datant de janvier 2017).

Ainsi, le plaisir sexuel ne se résume pas qu’à un chiffre : il est le fruit d’une équation mathématique bien plus complexe ; savant mélange de partage, de générosité, d’échange, d’écoute, de bienveillance, d’alchimie…

Enfin, si vous voulez imprimer vos propres pénis en 3D (réutilisables en rouleaux à pâtisserie ou presse-livres), les modèles sont à votre disposition ici.


  1. Étude de David Veale, Sarah Miles, Sally Bramley, Gordon Muir, John Hodsoll,  « Am I normal ? A systematic review and construction of nomograms for flaccid and erect penis length and circumference in up to 15 521 men », BJU International,‎ ↩︎