Aller au contenu
Accueil » Dans mon sac » On a causé avec le leader mondial des cages à pénis

On a causé avec le leader mondial des cages à pénis

    Le 14 janvier, c’est la Journée internationale de la chasteté masculine ! Et figurez-vous qu’elle a été lancée par une entreprise suisse… de « cages à pénis ». Pour comprendre en quoi consiste ce jour symbolique, mais aussi ce mystérieux accessoire, nous lui avons posé quelques questions.

    Le saviez-vous ? Il existe une Journée mondiale de la chasteté masculine et son initiatrice est une… firme suisse ! Et c’est même le leader mondial des « cages à pénis » en résine biologique. Son nom ? HolyTrainer.

    Avant, les cages à pénis ça ressemblait à ça. Heureusement, actuellement, c’est plus tout à fait ça.

    Pour commencer, c’est quoi une « cage à pénis » ?

    Aussi nommé « cage de chasteté », la cage à queue est un dispositif qui permet d’enfermer le pénis dans une coque, que l’on ouvre avec une clé. Procédé qui rend évidemment tout usage sexuel du pénis encagé (masturbation, érection ou pénétration) impossible, sans l’accord préalable de la personne en possession de la clé. Si cette cage peut être utilisée comme un outil pour s’imposer facilement une abstinence sexuelle, elle est aussi employée comme accessoire pour pimenter les relations de couples par exemple.

    Modèle de base de cages à pénis Holytrainer

    Pour bien comprendre ce qui fait l’intérêt de cette journée d’abstinence et l’utilisation de ce curieux objet, nous avons voulu poser quelques questions au directeur d’HolyTrainer qui (vous pouvez peut-être vous en douter) a voulu rester (un peu) anonyme.

    Pourquoi avoir initié une Journée mondiale de la chasteté ?

    Nous avons lancé la première il y a cinq ans. Le but de cette journée est d’entamer un dialogue avec son ou sa partenaire, et plus largement de faire découvrir le monde de la chasteté à de nouveaux intéressés. On peut même envoyer une proposition à son collègue de travail si on en a envie !

    Mais alors, c’est quoi le concept de cette journée ?

    La journée de la chasteté prend place sur une plateforme web temporaire, dont le trafic est international. Le principe est simple : via ce site, on envoie une demande par mail à la personne de son choix pour lui proposer de nous rejoindre dans le monde de la chasteté. Il y a trois options possibles :

    1. Je ne participe pas activement à cet évènement, mais je veux faire découvrir le concept à quelqu’un.
    2. Je souhaite placer la gestion de ma cage de chasteté entre les mains de mon/ma partenaire et je lui remets les clés.
    3. Je veux que mon partenaire porte une cage de chasteté et qu’il me confie ses clés, jusqu’à ce que je décide moi-même de mettre fin à son abstinence.

    Et cette abstinence est censée durer longtemps ?

    Aussi longtemps que désiré !

    « Dans le principe du jeu, on accepte de porter sa cage jusqu’à ce que sa ou son partenaire décide que c’est fini. On ne sait donc jamais vraiment quand on nous rendra les clés »

    Toutefois, chez HolyTrailer, nous avons fixé symboliquement une date butoir au 14 février, le jour de la Saint-Valentin, qui représente un jour de délivrance et de plaisir pour le couple.

    HolyTrainer propose tout un panel de modèles de cages à pénis, parmi lesquels ce rose à paillettes

    Quels sont les bénéfices d’une chasteté prolongée ?

    Cela permet à l’homme de se rapprocher de sa ou son partenaire. Au bout de 2 à 3 jours, il peut s’effectuer une modification hormonale qui nous rend plus sensibles au niveau sensitif, émotif… L’homme prendra alors soin de son partenaire différemment : avec ses mains, sa langue… et son cerveau.

    À qui recommandez-vous cette pratique ?

    Tous les couples qui ont besoin de nouveauté ou d’un jeu qui viendra pimenter leur vie amoureuse. Au bout d’un moment, il est normal qu’une certaine routine ou une lassitude s’installe dans un couple. Ces cages à pénis, c’est un très bon moyen d’amener du renouveau et de l’excitation. Je peux aussi les proposer à des femmes qui ont peur d’être trompées et qui cherchent à se rassurer.

    Ou peut-être préférerez-vous celui-ci ? Il brille dans la nuit.

    Qui sont les personnes qui se lancent dans ce « jeu » ? Y a-t-il un profil type ?

    Il y a vraiment de tout ! Ce jeu s’adresse à tous les possesseurs de pénis. Aux hommes seuls qui veulent réduire leur consommation de porno et leurs habitudes de masturbation. Aux couples, qu’ils soient homo ou hétéro. Parfois, ce sont les femmes qui le proposent à leur mari, afin de s’assurer qu’il n’ira pas voir ailleurs. D’autre fois, des hommes qui ont envie d’être soumis. Les jeunes femmes sont également intéressées.

    « Mais aussi des couples plus âgés, qui arrivent à la retraite ou en fin de vie professionnelle, et qui veulent apporter un truc en plus »

    Ils veulent se lancer dans des relations un peu kinky où l’homme se subordonne à la femme… Il y a toutes sortes de profils. Le but de l’invitation par mail, c’est de pouvoir lancer le dialogue, d’oser proposer et de dépasser sa gêne. Certains couples sont très libres, mais d’autres sont beaucoup plus réservés.

    D’ailleurs, on a tenté le mois de l’abstinence, le « No Nut November »

    Étiquettes:
    Back to Top